Accueil > ActualitĂ©s > Interview de Stéphane CONSTANT.


Interview de Stéphane CONSTANT.

1-: Stéphane, quel est ton parcours sportif et avec qui te formes-tu en Krav Maga?
J'ai débuté la pratique sportive à six ans. J'ai commencé par la Gymnastique, la natation, le football Et le karaté shotokan en 1987 j'avais alors 12 ans. J'ai toujours été attiré par les arts martiaux pour deux raisons. La première c'est le fait d'habiter dans des cités de banlieue où il fallait savoir montrer les dents. Deuxièmement, comme tous les enfants de ma génération j'étais fasciné par les films d'arts martiaux. J'ai toujours été attiré par l'efficacité plus que par la compétition sportive. J'ai alors cherché à compléter ce que je ne trouvais pas dans le karaté.  J'ai essayé le jiu jitsu, l'aïkido pour ensuite me passionner pour la boxe thaïlandaise à 16 ans jusqu'à découvrir le Krav maga en 2000 dans le club International Krav Maga Federation de Lyon. J'ai tout de suite été séduit par l'approche de ce courant de Krav-Maga beaucoup plus pragmatique et évolutif que les autres et leur vision plus académique. Deux ans après, je suis devenu assistant instructeur. En complément des cours particuliers avec mon instructeur, chaque mois, je m'entraînais en cours particuliers puis en cours collectifs avec le responsable France, Italie, Belgique, Suisse de ce courant, Monsieur Philippe Kaddouch. J'ai aussi suivi tous les stages qui se faisaient avec Monsieur Philippe Kaddouch et maître Eyal Yanilov responsable à l'époque de IKMF.
Sur volonté de Philippe Kaddouch, je suis formé instructeur pendant l'hiver 2003 2004. Après huit heures de test (physique, technique, combats durs sans protections) sans interruption, je suis devenu diplômé "instructeur de Krav-Maga pour civil" IKMF/EIKM
Ma hiérarchie en gendarmerie me demande de d'organiser des cours pour la caserne Deldosse à Lyon. Je débute l'enseignement dans cette caserne en septembre 2004. En 2005 je suis formé "instructeur de Krav-Maga pour forces de l'ordre" IKMF/EIKM. J'intègre alors en tant qu'instructeur de Krav-Maga puis d'opérateur une équipe spécialisée dans l'intervention au profit des unités d'enquêtes judiciaire et l'escorte de détenus dangereux (DPS). J'ai pu, une fois de plus, apprécier l'efficacité réelle de ces techniques. Ensuite, Maître Eyal Yanilov, Gaby noah, Avi Moyal et Eli Ben Ami (dirigeants de Ikmf) ont décidé de ne plus travailler ensemble. Pour ses qualités techniques et sans cesse innovantes, j'ai préféré suivre Maître Eyal Yanilov qui a créé Krav-Maga Global (KMG) dirigé en France par Emmanuel Ayache.
2-: Parle nous de ton club et de la spécificité de ta fédération? Qu'apporte-elle de plus que celles déjà existantes?
Ma hiérarchie en gendarmerie me demande de structurer des cours pour la caserne Deldosse à Lyon 2ème (Siège du groupement de gendarmerie départementale du Rhone). Je débute l'enseignement dans cette caserne en septembre 2004. j'ai alterné l'enseignement pour les forces de l'ordre exclusivement puis aussi pour les civils. Je continue toujours d'enseigner sur Lyon et dans l'Ain, à Neyron. 
Ma fédération, dirigée par Maître Eyal Yanilov a pour spécificité une approche globale de La Défense Personnelle. Beaucoup de courants de Krav-Maga se limitent, avec le côté académique, à un échange technique "une solution pour 1 problème". Alors que la réalité est très différente de la pratique dans un gymnase. Sous stress, l'élève aura du mal à retranscrire ce qu'il a appris par cœur comme une chorégraphie.
Maître Eyal Yanilov a décidé de systemiser le Krav-Maga. Avec cette approche, nous apprenons à gérer globalement une situation d'agression à partir de gestes naturels sans forcément retranscrire parfaitement une technique comme une chorégraphie. Ensuite, accessoirement les techniques de Krav-Maga Global évoluent en fonction du retour d'expérience mondiale de cette fédération.
 
3-: Comment vois-tu la self défense en France et le Krav Maga en particulier dans les cinq années à venir?
La self défense en général en France, n'a pas une image positive pour moi. Beaucoup d'enseignants prétendent détenir LA vérité sans forcément chercher à l'analyser ou à vérifier si elle est réellement efficace dans la réalité face à un agresseur déterminé (à la différence d'un élève soumis lors d'une démonstration). Ensuite, on ne peut pas comparer le palmarès sportif d'un enseignant et la réalité d'une confrontation violente quelque soit l'environnement. Il s'agit de bien distinguer la compétition sportive de la défense quelque soit la situation. Un compétiteur aura des qualités exceptionnelles pour être prêt le jours J alors qu'en self Defense il faut être prêt tout le temps. 
Ensuite beaucoup de techniques pratiquées par des experts d'arts martiaux en démonstration ne sont pas applicables pour le commun des mortels. C'est inimaginable pour moi d'enseigner des techniques difficiles à appliquer pour un débutant pour sauver sa vie ou celle d'un tiers.
De mon point de vue, Le mot Krav Maga dans 5 ans en France ne voudra malheureusement plus rien dire. Depuis un peu moins de dix ans environ, de plus en plus de courants se développent avec à leur tête des "experts" "auto proclamés". Ils forment des instructeurs trop rapidement. 
Ensuite il y a un phénomène relativement récent. Des enseignants d'arts martiaux ou sports de combats ouvrent des sections krav maga sans avoir de formations. Les erreurs techniques de ces différents enseignants ne valorisent pas l'image de notre discipline et ne favorisent pas son développement. 
Le krav maga n'est pas un art martial dérivé d'autres disciplines mais un système défensif original, moderne et réaliste. Il y a fort heureusement des courants très sérieux qui rassemblent de nombreux élèves et instructeurs.




Dernier article

Le Krav Maga et les enfants: Compatible ou pas?

La self défense étant un maillon essentiel de la sécurité de tous, on est en droit de penser que plus tôt on apprend le Krav Maga, mieux c'est. Et pourtant...

 


krav maga facebook   krav maga twitter

Copyright 2018, Art-martial.eu all rights reserved

Powered by Spinat