Accueil > Actualités > Interview de Didier REBILLARD


Interview de Didier REBILLARD

J'ai toujours eu un fort attrait pour les sports de combats. J'ai commencé la boxe américaine à l'adolescence et je l'ai pratiqué durant dix ans. À la suite d'une blessure, je suis passé à la boxe anglaise. En parallèle, j'ai découvert le Krav Maga au début des années 2000, au moment ou cette discipline, plutôt réservée aux corps d'élite, commençait à s'ouvrir aux civils.

Intéressé au départ puis porté par l’efficacité du Krav Maga, je me suis davantage investi afin d’évoluer rapidement dans ma pratique, au départ avec l'IKMF de Gabi NOAH et Jean Paul JAUFFRET, puis l' IKM.

C'est en participant à un stage en Belgique chez mon ami Serge BRIDOUX que j'ai rencontré Eyal YANILOV. Me sentant proche de sa vision technique et tactique du Krav Maga, j’ai rejoint sa fédération et ainsi évolué jusqu’à devenir intructeur G2.

Durant mon parcours j’ai eu la chance de cotoyer des experts tels que Eyal et Ilya Dunsky.

Depuis, pour des raisons personnelles j'évolue avec Jonathan HAZZOUT et la fédération HAGANAH ATSMIT.

 

En tant qu'instructeur de Krav Maga, il est important pour moi d'ancrer le Krav Maga comme discipline à portée de ceux qui souhaitent s'investir dans cette pratique et d'apporter un enseignement tant dans la continuité, avec des cours récurrents mais aussi ponctuellement par le biais de stages où l’on travaille des thématiques spécifiques.

J'interviens au sein de 2 structures où je dispense des cours hebdomadaires pour adultes et adolescents : le club IKC (69002) et le club UNDOKAI (69003). J'interviens également de façon ponctuelle au Club Des Entrepôts à la Croix Rousse.

Parallèlement à ces cours hebdomadaires, j'organise donc des stages destinés à des publics ciblés. Certains sont destinés uniquement au public féminin très demandeur de ces formations durant lesquelles les participantes apprennent à se défendre avec des techniques qui leurs sont particulièrerment adaptées et prennent confiance.

D'autres stages sont destinés à des pratiquants qui ont des niveaux techniques plus avancés et par conséquent des exigences techniques supérieures.

Je travaille en étroite collaboration avec Jonathan HAZZOUT, Responsable de la formation Haganah  Asmit en France lors de stages organisés sur toute la région Rhône-Alpes .

Je suis affilié depuis 2011 à la FFKDA.Cette affiliation permet un encadrement de notre pratique du Krav Maga par une structure fédérale et surtout reconnue, ce qui favorise nettement son implantation auprès des structures et du public.

 

La société dans laquelle nous vivons ne favorise pas le sentiment de paix et de tranquillité pour chacun d’entre nous. Les agressions verbales, physiques sont monnaie courante.

Leurs nombres, mais surtout leur degré de violence, ne cesse d’augmenter.

Voilà pourquoi la self-défense attire un public qui jusque là n'était pas réceptif mais qui aujourd’hui se sent concerné ayant compris que cela n’arrivait pas qu’aux autres.

Les enjeux pour le Krav Maga et ses pratiquants est de structurer la discipline afin de la pérenniser et d'offrir au public un enseignement qualitatif par des professeurs formés et reconnus.

Simplicité et efficacité sont les maitres mots du Krav Maga et le résument à eux seuls.

L'avenir appartient à cette nouvelle génération d'instructeurs tels que Jonathan HAZZOUT, Lior OFFENBACH et tant d'autres qui mettent toute leur énergie au service de notre discipline.

Pour conclure, j'aimerais préciser que pour moi l'important est bien au delà des courants; il réside dans la rencontre des gens et des personnes de tout horizon avec ce que chacun peut avoir à donner et recevoir.




Dernier article

Le Krav Maga et les enfants: Compatible ou pas?

La self défense étant un maillon essentiel de la sécurité de tous, on est en droit de penser que plus tôt on apprend le Krav Maga, mieux c'est. Et pourtant...

 


krav maga facebook   krav maga twitter

Copyright 2018, Art-martial.eu all rights reserved

Powered by Spinat